Donner à un site qui n'affiche ni pub ni articles "sponsorisés", ne vend pas vos emails ou vos profils n’est pas une option, c’est la seule solution pour que demain il existe encore ! Soutenez MedShake, abonnez-vous ou faites un don ! [message masqué aux abonnés]

MedShakeEHR : maintenant pour la Médecine générale

Publiée le par

logo billet
Voilà, c'est fait ! Le module Médecine générale de MedShakeEHR est en ligne en version bêta depuis quelques jours.
Vous cherchez un logiciel moderne et open source pour l'exercice de la médecine générale ? Vous pouvez désormais ajouter à la liste MedShakeEHR et le tester.

La rubrique consacrée à ce module de médecine générale vous en fera découvrir en détail les différentes composantes spécifiques.



Reprenons ici plutôt par un rapide listing ce que peut vous proposer le logiciel dans son intégralité (base + module médecine générale) :
- multi-utilisateurs
- gestion des dossiers patients
- gestion d'un fichier de correspondants médicaux
- association des dossiers patients entre eux pour liens généalogiques et avec les dossiers praticiens pour la gestion des correspondants
- gestion des agendas et synchronisation avec service externe
- rappels de rendez-vous par mail et par SMS, sans surcoût lié à une surfacturation par l'éditeur
- formulaires de recueils de consultation multiple, hautement spécifiques et personnalisables
- génération automatique de comptes-rendus PDF à partir des formulaires
- recueil des valeurs clés des examens pour établissement de courbes et tableaux de synthèse
- gestion d'une bibliothèque de certificats et courriers types
- émission de toutes les pièces générées par mail
- gestion de la messagerie Apicrypt en émission / réception
- gestion des fax virtuels (par mail) pour l'envoi
- intégration d'un LAP (logiciel d'aide à la prescription) conforme aux dernières recommandations HAS pour la création d'ordonnances (certification envisagée à terme)
- gestion d'ordonnances types dans le LAP et en dehors pour les prescriptions non médicamenteuses
- gestion des périphériques d'imagerie DICOM et récupération directe dans le logiciel des images et mesures pour intégration aux comptes-rendus
- transformation du smartphone en application DICOM pour intégration directe des photos prises sur le patient dans son dossier
- gestion complète des honoraires perçus avec calculateur pour la détermination la plus exacte en fonction de la situation
- outils divers pour l'aide à la pratique quotidienne
- licence GPL v3 : modification et transformation complète du logiciel possible, pas d'éditeur pour vous forcer la main à appliquer des mises à jour

Toutes ces fonctionnalités sont détaillées et documentées en textes et en images sur le site dédié www.logiciel-cabinet-medical.fr que je vous encourage vivement à consulter.
Vous y trouverez également des procédures pour tester facilement le logiciel.

Terminons par quelques mots sur les évolutions futures envisagées :
- intégration de MSSanté
- intégration du DMP
- certification du LAP

Sur les 2 premiers points, nous attendons la réponse de l'ASIP santé à l'envoi du contrat développeur exigé pour l'accès aux ressources permettant d'aboutir.
Sur le 3e, nous ferons certifier le logiciel quand la situation sera claire : le processus de certification a été cassé par la justice européenne début 2018. De plus les cas test pour la certification des LAP selon la norme 2016 ne sont pas encore publiés (on ne peut donc pas tester sa réalisation avant de passer devant l'examinateur), seuls sont en ligne les cas précédents ...

En conclusion, il y a encore un peu de travail, mais n'oublions pas que ce logiciel déjà extrêmement complet n'a pas encore 2 ans d'existence ! Tout peut aller très vite si aucun bâton ne tombe dans nos roues !